Your browser does not support JavaScript!

27 mai 2019 Paru dans N°423 - à la page 32

Birdz, spécialisé dans l'IoT environnemental avec près de 6 millions d'objets communicants déployés à travers le monde, vient de conclure un partenariat avec Ledger, le numéro un de la sécurité en matière d'applications de crypto-monnaies et de Blockchain. Birdz va s'appuyer sur les technologies blockchain et de chiffrement développées par Ledger pour sécuriser la transmission des données recueillies par la sonde KAPTA™.

« Ce partenariat fait écho à notre ADN : fournir des solutions innovantes basées sur des technologies de pointe au service de l'environnement, souligne Xavier Mathieu, Directeur Général Birdz. D'ici la fin de l'année, nous serons en mesure de proposer à nos clients une nouvelle version de la sonde KAPTA, sonde de mesure en ligne de paramètres indiquant la qualité de l'eau, intégrant ainsi, un niveau supplémentaire de sécurité dans la transmission de ses données ».

« En embarquant sa technologie dans les capteurs de qualité d'eau de Birdz, Ledger sécurise la chaîne des données et offre une pleine transparence de celle-ci, garantissant ainsi la sûreté des réseaux d'eau, explique de son côté Pascal Gauthier, CEO de Ledger. La sécurisation de l'IoT est un enjeu majeur pour de nombreux acteurs, nous sommes fiers que Birdz, filiale de Nova Veolia, nous fasse confiance pour sécuriser la télécollecte des informations sensibles de qualité de l'eau ».

 Les données stratégiques, cibles des hackers

Le partenariat entre Birdz et Ledger a pour objectif d’aider les collectivités à relever un double défi : garantir la qualité du réseau d'eau potable et protéger l'intégrité et la confidentialité des données stratégiques.

Face à la recrudescence des cyber-menaces, les collectivités commencent à prendre la mesure des dangers qui pèsent sur les données sensibles dans un contexte de risque terroriste, notamment de celles associées à la surveillance des réseaux d'eau potable.

Au même titre que l'énergie, les activités militaires ou encore les transports, la gestion de l'eau compte parmi les douze secteurs d'activité d'importance vitale (SAIV) définis par les arrêtés du 2 juin 2006 et du 3 juillet 2008. Il s'agit d'abord de garantir la sécurité sanitaire des citoyens quant à l'eau qu'ils consomment. L'enjeu est aussi économique puisque de nombreuses industries dépendent de l'approvisionnement en eau pour fonctionner. Des données corrompues ou manquantes présentent un risque important pour la bonne compréhension du fonctionnement du réseau par les opérateurs d'eau.

Renforcer la protection des données de l'IoT

La sonde KAPTA™, autonome en énergie, permet la surveillance de la qualité de l'eau distribuée sur le réseau. Ce capteur intelligent est connecté à un système de transmission, d'analyse et de visualisation en continu des mesures via un service web sécurisé. Les sondes KAPTA mesurent en permanence des paramètres clés de l'eau potable d'un réseau, comme la conductivité de l'eau, le chlore, la pression par exemple. La détection d'une modification d'un ou plusieurs paramètres déclenche des alertes immédiates, permettant une prise de décision plus rapide.

Le partenariat prévoit d'intégrer les solutions de cryptage de Ledger dans les sondes KAPTA. Ce dispositif permettra de chiffrer et d'authentifier les données collectées, de bout en bout, depuis la sonde KAPTA jusqu'au stockage de la donnée. Les données seront ensuite intégrées dans une blockchain afin de garantir au client final l'intégrité des informations remontées garantissant une totale transparence et sécurité.