Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

Endress+Hauser partenaire de la Petite Camargue Alsacienne pour réintroduire le saumon atlantique

05 septembre 2022 Paru dans le N°454 ( mots)
© Endress+Hauser

La Petite Camargue Alsacienne a signé un partenariat avec Endress+Hauser pour la digitalisation de sa pisciculture portant sur les équipements et l’accès aux données en temps réel.

 La pisciculture impériale de la Petite Camargue Alsacienne élève des juvéniles de saumons destinés au repeuplement des cours d’eau du Rhin Supérieur, en partenariat avec des organisations françaises et suisses. La période qui précède la ponte est déterminante pour les populations de géniteurs, qui doivent être placées dans les meilleures conditions de température et d’oxygène.

Depuis les années 1950, le nombre de saumons atlantiques a considérablement baissé, en raison de la dégradation de la qualité de l’eau et de la construction croissante de barrages. Toutefois, en 1991, la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR) a initié un programme de réintroduction de l’espèce migratoire. Partenaire du programme transfrontalier "Rhin 2040", la pisciculture de la Petite Camargue Alsacienne, élève des saumons atlantiques pour le repeuplement du Rhin et de ses affluents. C’est plus de 300 000 œufs qui sont incubés chaque année et qui une fois au stade d’alevins, sont relâchés dans le milieu naturel.

Souhaitant renforcer son activité, la pisciculture s’est lancé le défi de construire une plateforme de maturation et d’élevage maîtrisé en complément de ses installations existantes. Cette unité d’élevage en régime thermorégulé vise à garantir les conditions optimales de fécondité des poissons géniteurs et de limiter au maximum les pertes issues d’élevages non maîtrisés.

Dans ce contexte, Endress+Hauser a mis en place un ensemble de mesure pour répondre aux besoins de surveillance de la qualité de l’eau recirculée dans les bassins. Chaque paramètre de qualité de l’eau est analysé ; taux d’oxygène, pH, température, teneur en nitrates, ainsi que les paramètres physiques du circuit recirculé comme le débit de l’eau dans la conduite, la pression et le niveau d’eau de la cuve de reprise. Ces données de mesure sont ensuite envoyées vers un système de gestion local qui permet une visualisation sur site ainsi que l’envoi d’alarmes par SMS en cas de dépassements de seuils bas/hauts ou de défaut sur un paramètre.

Concrètement les valeurs mesurées ainsi que l’état de santé des capteurs sont recueillis par des transmissions sans fil à l’aide de passerelles numériques, Edge Device SGC400 et SGC200, puis accessibles à distance sur la plateforme digitale Netilion, accessible depuis le Web.   

En 2020, plus de 200 saumons adultes ont été décomptés à la station d’observation d’Iffezheim. Ces actions de réintroduction sont bien la preuve que la continuité écologique du Rhin progresse. L’objectif étant d’atteindre un équilibre naturel de l’espèce migratrice en 2040.

 


Entreprises liées
Contenus liés