Your browser does not support JavaScript!

Roues dilacératrices : l’arme anti-filasses ?
Sachant qu’une intervention pour débouchage d’une pompe de moyenne puissance coûte en moyenne de 200 à 500 €, le développement des filasses peut très vite coûter très cher aux exploitants. Pour lutter contre ce phénomène et éviter le colmatage des pompes tout en conservant un rendement acceptable, il peut s’avérer intéressant de recourir aux roues dilacératrices constituées d’ailettes acérées ou de couteaux capables de découper les corps solides et filamenteux en petits morceaux de telle sorte que ceux-ci passent sans dommage dans le corps de la pompe.



Problème : ce type de roue présente deux inconvénients : il n’est adapté que pour les petits débits et il pèse sur le rendement hydraulique, une part non négligeable de la puissance du moteur étant utilisée pour lacérer les solides.



Pour conjurer cet inconvénient, Side Industrie a opté, sur son système DIP, pour une roue dont le caractère dilacérateur est alternatif. Ainsi, dans un sens de fonctionnement, la roue Dipcut® se comporte comme une roue vortex classique tandis que dans l’autre sens, elle devient une roue hacheuse munie de quatre couteaux chargés de déchiqueter tout ce qui se présente à l’entrée de la pompe. Le passage entre les deux modes est géré par un automatisme basé sur le contrôle de couple, et réglable via un boitier embarqué dans la commande. De plus, il permet un suivi et les analyses du travail de la roue DIPCUT® à distance par le service d’autosurveillance OmniDIP®.



La puissance consommée par le moteur n’est alors affectée que pour une fonction à la fois, ce qui permet d’exploiter tout son potentiel. En position pompage, la roue ne perd pas son rendement hydraulique. En position déchiquetage, la puissance du moteur est entièrement utilisée pour le hachage sans nécessité de surdimensionner le moteur. Le développement de cette roue renforce l’intérêt du pompage en ligne proposé par Side Industrie qui évite les accumulations et formations d’agglomérats dans les stations de relevage en éliminant les volumes de rétention.