Your browser does not support JavaScript!

La filtration tangentielle sur membrane céramique : un procédé en plein essor
« La valorisation des déchets agroalimentaires est une activité en croissance, en particulier des déchets issus de la filière du raisin dans les caves coopératives et les distilleries, grâce à la technologie de filtration tangentielle avec membrane céramique », explique Gilles Berne, ingénieur technico-commercial d’Alsys (entité Orelis Environnement).

La raison du choix de ce procédé est la performance en sélectivité, en débit et la résistance aux températures élevées (sortie distillerie). « Cette technologie permet la filtration (ultrafiltration et/ou microfiltration) de composés chimiques à haute valeur ajoutée ou de récupérer l’eau en continu de la vinasse et piquette de marc pour rejet ou réutilisation dans un traitement d’eau tertiaire (Osmose inverse) », souligne ainsi Carlos Martin, Directeur de CMC Process.

Par ailleurs, cette technologie est déjà diffusée et bien connue dans le secteur viticole pour la clarification et la stabilisation du vin.