Your browser does not support JavaScript!

Concevoir un système d’aération sobre et durable
La nouvelle génération de turbines EC’eau Turbine BSK®, commercialisées en France par Atlantique Industrie, permet de générer une production d’oxygène importante dans les bassins de boues activées tout en obtenant un brassage plus intense des effluents.

La forme des aubes, comparable à la célèbre turbine à eau Francis, est la caractéristique principale de ces turbines au rendement particulièrement élevé. Les aubes, fabriquées en inox et dont la forme a été optimisée, permettent d’augmenter l’efficacité mais aussi la solidité et la durabilité des turbines tout en réduisant les coûts associés à l’entretien et la maintenance.

Les turbines BSK peuvent être installées, selon les différents cas d’application, de manière fixe ou flottante. « Pour l’installation fixe, on utilise habituellement des ponts en acier ou en béton, explique Jean-François Gautreau chez Atlantique Industrie. Pour une installation flottante, nous proposons des systèmes flottants en différentes versions et différents matériaux tels que l’acier inoxydable ou l’acier revêtu. Pour les procédés en SBR, on utilise de préférence les turbines flottantes ».

Les systèmes d’aération constituant la majeure partie de la consommation en énergie d’une station d’épuration, la priorité de l’exploitant est de concevoir l’installation la plus sobre et la plus durable possible. « Le rendement d’un système d’aération est d’une importance décisive dans le bilan énergétique d’une station d’épuration » souligne Jean-François Gautreau. Un des principaux facteurs de comparaison des différents systèmes d’aération est le rendement est l’ASB (Apport Spécifique Brut : rendement en kg d’O2 par kW machine). L’Ec’eau Turbine BSK apporte jusqu'à 2,5 kgO2/kW, alors que les turbines lentes actuelles sont plutôt à 1,8 kgO2/kW, soit presque 30 % de mieux.