Your browser does not support JavaScript!

Vieillissement des unités de biofiltration des eaux usées : bilan après 10 années de fonctionnement

28 février 2011 Paru dans le N°339 à la page 58 ( mots)

Depuis plus de 10 ans, le Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP), en charge du transport et de l'épuration des eaux usées, utilise des unités de biofiltration dans ses stations d'épuration. Le développement important de ce procédé au sein des usines parisiennes a incité les ingénieurs et chercheurs du SIAAP à étudier largement ce procédé afin d'en cerner précisément les performances et les limites. Ainsi, l'état général des ouvrages de biofiltration de la station Seine Centre (Colombes, 800 000 équivalents habitants) a été examiné. Les différents biofiltres de cette usine (Biofor® et Biostyr®) ont été vidangés et inspectés afin d'évaluer précisément l'état d'usure des différents organes après plus de 10 années d'exploitation. Globalement, les biofiltres fonctionnent de manière très satisfaisante et permettent de maintenir des rendements d'élimination en adéquation avec les contraintes environnementales et réglementaires. Les expertises ont montré qu'avec des modifications mineures de certains équipements, dès la conception, et un mode de conduite adapté, les interventions de maintenance pouvaient n?être réduites qu'à un simple appoint en média filtrant.

Cet article est réservé aux abonnés, pour lire l'article en entier abonnez vous ou achetez le
Acheter cet article Voir les abonnements