Your browser does not support JavaScript!

Utilisation de l'analyse en composantes principales (ACP) pour l'évaluation de la qualité sanitaire des eaux le long du littoral méditerranéen dans la région de Tanger-Ksar Sghir, Maroc
Imane Bourouhou 28 mars 2019 Paru dans N°420 - à la page 97

Les zones côtières et marines jouent un rôle crucial pour le bien-être de l'homme, le maintien de l'équilibre écologique et le développement durable et économique. Les écosystèmes dans les zones littorales rendent une variété de services allant de la production alimentaire aux fonctions de régulation et d'épuration en passant par l'exploitation pour le tourisme, la plaisance, le transport et la logistique. Pourtant, la pollution marine au niveau de ces zones n'a cessé de croître. L'accroissement des activités économiques, industrielles et logistiques sont les causes principales de cette pression exercée sur le milieu marin. Dans ce contexte, le présent travail a été effectué pour évaluer la qualité sanitaire des eaux marines au niveau du littoral de la région Tanger-Ksar Sghir. Pour réaliser cette étude, 25 prélèvements d'eau de mer ont été effectués au niveau de 14 zones différentes de la baie de Tanger-Ksar Sghir. L'analyse bactériologique a porté sur quatre indicateurs microbiens de pollution?: les coliformes totaux, les coliformes fécaux, la bactérie Escherichia coli et les streptocoques fécaux en intégrant le paramètre température qui conditionne la croissance des bactéries. L'interprétation des résultats d'analyse a été réalisée à l'aide d'une Analyse en Composantes Principales (ACP) qui a permis de repérer les zones les plus touchées par la pollution bactériologique.