Your browser does not support JavaScript!

30 mars 2007 Paru dans N°300 - à la page 79

Pas simple, la gestion des sédiments issus de l'assainissement pluvial. Quantités importantes (5 millions de tonnes de matière sèche) d'un côté ; pollutions organique (hydrocarbures, HAP) et métallique (métaux lourds) élevées de l'autre. L?enjeu actuel est de proposer aux gestionnaires des techniques de traitement permettant une valorisation des sous produits tout en respectant des critères économiques et environnementaux. Dans ce contexte, une unité pilote, ATTRISED, a été conçue afin de valoriser, après traitement physique, les sédiments curés.