Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2011 Paru dans N°340 - à la page 63

Depuis près de 5 ans, Veolia Eau s'est engagé pour faire de l'Assainissement Non Collectif (ANC) un outil de développement durable respectant à la fois l'environnement et les préoccupations des usagers. Veolia Eau affiche clairement sa volonté de garantir aux 12 millions de personnes concernées en France, ainsi qu'à notre environnement, une qualité d'assainissement égale à celle des réseaux collectifs. C?est pourquoi, depuis 2005, un vaste programme de recherche et d'expérimentation a été lancé avec pour partenaires les Agences de l'Eau, les instituts de recherches et de certification publics, les constructeurs, les élus et les particuliers. Ces études visent à acquérir des connaissances techniques dans ce domaine de façon concrète mais aussi de proposer des filières adaptées à la fois aux contraintes de milieu récepteur et à celles de l'usager. L?un de ces programmes d'expérimentation est l'étude in situ dans le département du Tarn. Veolia Eau, en partenariat avec l'Agence de l'Eau Adour Garonne, a réhabilité 66 dispositifs d'assainissement chez des particuliers volontaires dans deux communautés de communes pour participer à ce protocole expérimental. Outre l'intérêt technique de l'étude de pouvoir, au final, mieux guider le choix des filières en fonction des paramètres les plus pertinents, cette démarche est la première du type en France et en Europe !