Your browser does not support JavaScript!

29 janvier 1993 Paru dans N°160 - à la page 57

Les centres d'enfouissement techniques (CET) produisent des volumes plus ou moins importants d'effluents (lixiviats) qui sont très concentrés en matière organique et minérale. Leur rejet dans l'environnement nécessite donc obligatoirement une étape préalable. Dans le souci de préserver le milieu récepteur et de répondre aux normes de rejet, un programme de recherche sur le traitement des lixiviats de CET a été mené en collaboration entre FD Conseil et le CIRSEE (Lyonnaise des Eaux-Dumez) en 1991 et 1992. Dans le cadre de ce programme, le lixiviat du CET d'Arnouville-les-Mantes a fait l'objet d'une étude pilote de traitement par bioréacteur à membrane (BRM) en partie financée par la société Dexel qui exploite le site. Le travail de recherche a été concrétisé par la conception d'une station de traitement qui sera opérationnelle en février 1993. Les résultats de cette étude, ainsi que les caractéristiques de la station de traitement sont décrits dans cet article.