Your browser does not support JavaScript!

28 novembre 2014 Paru dans N°376 - à la page 167

Une eau dure, « calcaire », engendre des coûts directs, comme l'utilisation de produits anticalcaires, et réduit la durée de vie des équipements électroménagers. La majorité des consommateurs d'eau du robinet mécontents incriminent le calcaire. Ces consommateurs ont une perception dégradée de la qualité de l'eau du robinet et, plus globalement, de la qualité du service public. Pour pallier ces coûts et remédier à cette insatisfaction, il existe de multiples technologies de traitement. Elles permettent de traiter tous les types d'eau en s'insérant dans une nouvelle unité de traitement ou dans une filière existante qu'il faut renforcer.