Your browser does not support JavaScript!

29 janvier 2010 Paru dans N°328 - à la page 47

Chaque année apporte son lot de cas mortels imputables à la légionellose. L?important est la maîtrise biologique des installations pour limiter les possibilités de développement des légionelles et autres microorganismes pathogènes présents dans les circuits de refroidissement et les circuits d'eau chaude sanitaire et d'eau froide. Conception judicieuse des réseaux, choix des matériels et maintenance conditionnelle sont la clé du problème.