Your browser does not support JavaScript!

28 mars 1997 Paru dans N°200 - à la page 37

La prédiction des risques de proliférations bactériennes en réseaux de distribution d'eau potable est un besoin majeur des distributeurs d'eau. Cependant, la complexité des phénomènes impliqués nécessite une modélisation mathématique pour définir l'impact des différents paramètres de la qualité de l'eau et généraliser ces résultats à l'échelle du réseau de distribution. Un approche déterministe a été choisie pour développer cette modélisation prédictive des développements bactériens dans les systèmes de distribution. Le modèle Piccobio prend en compte : la croissance de la biomasse libre et de la biomasse fixée, la consommation en nutriments exprimés par le Carbone Organique Dissous Biodégradable (C.O.D.B), l'action bactéricide du chlore sur la flore libre et la flore fixée, la déposition des bactéries en suspension et le détachement des bactéries fixées. Par ses possibilités de stimulation et de visualisation des numérations bactériennes à l'échelle d'un réseau, Piccobio permet d'évaluer l'impact des changements de qualité d'eau lors de l'amélioration d'une filière de traitement ou des conditions de fonctionnement du réseau. Ce modèle permettant de simuler l'évolution de la qualité bactériologique à l'échelle du réseau est un outil unique pour le diagnostic et la gestion qualitative des systèmes de distribution d'eau potable.