Your browser does not support JavaScript!

30 septembre 2004 Paru dans N°274 - à la page 48

Actuellement, on utilise dans les traitements biologiques des eaux usées plusieurs procédés et notamment des bassins de boues activées en suspension. La boue activée est composée essentiellement de micro-organismes floculants et mélangée avec de l'oxygène dissous et de l'eau usée. Grâce aux processus biologiques, les matières organiques contenues dans l'eau résiduaire sont intégrées par cette faune microscopique et transformées en biomasse vivante, c'est-à-dire oxydées par respiration. De cette façon, les matières organiques présentes dans l'eau résiduaire sous forme dissoute et colloïdale sont transformées en matière corpusculaire, ce qui les rend sédimentables dans des bassins de décantation secondaires. Cette technique nécessite toutefois de grands espaces et d'avoir de grands bassins d'activation. La technologie Cleartec® permet d'augmenter jusque 50% le rendement du traitement biologique par boues activées et donc de pouvoir diminuer la taille des bassins d'activation (bio-réacteurs) et des clarificateurs.