Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 2001 Paru dans N°243 - à la page 48

Le traitement bactéricide des eaux d'un système de refroidissement consiste en l'injection de biocides oxydants et non oxydants qui peuvent être combinés le cas échéant avec l'ajout d'un dispersant. Habituellement, on utilise des biocides oxydants dans les applications industrielles, mais on peut y adjoindre des bactéricides non oxydants pour surmonter des développements bactériens ou pour renforcer l'action des biocides oxydants. Les deux principaux types de traitement oxydants sont la chloration et la bromation. Nous allons tenter, dans le cadre de cet article, d'exposer les avantages et les désavantages de ces deux solutions dans le contrôle des développements bactériens, avec comme exemple concret, les résultats obtenus dans le traitement par bromation du circuit de refroidissement de la centrale électrique de Drogenbos.

Aquaprox - Electrabel