Your browser does not support JavaScript!

28 février 2000 Paru dans N°229 - à la page 43

Les connaisseurs affirment souvent que le vin ne peut qu'être bon pour la santé puisqu'il est composé uniquement de produits naturels. S?il y a là matière à discussion pour le corps médical, un point est par contre incontestable : des rejets vinicoles sauvages peuvent nuire au bon fonctionnement des réseaux domestiques de tout à l'égout et de la station d'épuration placée en aval. C?est la situation à laquelle s'est trouvée confrontée la région de Charly sur Marne. Heureusement, une politique de responsabilisation des producteurs de Champagne, couplée à l'intervention technique de l'équipe environnement d'Air Products, a permis de rétablir l'équilibre. Explications.