Your browser does not support JavaScript!

30 septembre 1997 Paru dans N°204 - à la page 122

Basé sur la microfiltration, le procédé ERI (Eaux Résiduaires Industrielles) constitue la réelle intégration d'une technologie membranaire au traitement tertiaire d'un effluent domestique. Cette unité est couplée à une mini-station d'épuration qui assure le traitement biologique. Le caractère compact et modulaire de l'ERI et de la station d'épuration confère à ce type d'unité une grande adaptabilité. Dans les conditions actuelles, une production réaliste de 5 m3/j peut être maintenue pendant plusieurs mois sans intervention majeure. De plus, l'utilisation d'une membrane céramique offre une garantie maximale pour la qualité de l'effluent ainsi traité. Ce traitement tertiaire est simple à mettre en ?uvre et reste peu sensible aux variations de la qualité de l'effluent à traiter.