Your browser does not support JavaScript!

Traitement des eaux  usées : les tanins  une vraie alternative aux coagulants minéraux
Kader GAID de VEOLIA ENVIRONNEMENT 29 avril 2019 Paru dans N°421 - à la page 96

Les tanins sont connus pour être issus du métabolisme de certaines plantes comme l’Acacia mearnsii, Castanea, Schinopsis balansae, etc... La configuration chimique de ce produit peut être une alternative aux coagulants à base de sels métalliques (Aluminium ou de Fer) habituellement utilisés dans le traitement des eaux pour l’abattement de la turbidité. Il est vrai que les coagulants minéraux peuvent nécessiter des ajustements de pH, ils induisent des consommations d’alcalinité et conduisent à des productions de boues hydroxydes. Leur utilisation implique la présence d’un résiduel métallique (Fer ou Aluminium) si les conditions de fonctionnement ne sont pas optimisées (pH, …). Diverses études ont d’ores et déjà été présentées sur ce sujet. Cet article résume les résultats obtenus par Veolia sur divers types d’eau et le potentiel d’application des tanins en traitement d’eaux usées.