Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 2001 Paru dans N°243 - à la page 41

La station d'épuration de Comines (Nord) dite «Martha Desrumeaux», d'une capacité nominale de 300 Équivalents Habitants, possède la double particularité d'être le premier bioréacteur à membranes implanté sur le bassin Artois Picardie pour le traitement des eaux résiduaires urbaines, ainsi que d'être entièrement démontable, d'où son surnom de «station à roulettes». Sa localisation actuelle est en effet temporaire. Les particularités de cette installation ont donc amené l'Agence de l'Eau Artois Picardie en partenariat avec Lille Métropole Communauté Urbaine à réaliser un suivi de son fonctionnement durant une période de 4 mois s'étendant de Mai à Août 2000. Le programme du suivi mis en ?uvre avait pour triple objectif de suivre les performances des filières Eau et Boues, d'optimiser les paramètres de fonctionnement et d'affiner l'estimation des coûts d'exploitation, complétant ainsi les données prévisionnelles parues dans «L?Eau, l'Industrie, les Nuisances ? numéro 233».