Your browser does not support JavaScript!

28 février 2005 Paru dans N°279 - à la page 74

Egoutter, filtrer, presser, centrifuger, sécher, Andritz SAS, filiale Française du groupe Autrichien Andritz AG, joue un rôle prépondérant dans le domaine du traitement des boues. L?entreprise emploie 150 personnes et réalise, en France, un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros. En moins de dix ans, cette entreprise a su passer du statut de PME à celui de numéro un mondial des décanteuses centrifugeuses pour le traitement des boues. Rencontre avec Luc Gilbert, Président d'Andritz SAS, l'un des artisans d'un développement hors du commun.