Your browser does not support JavaScript!

30 avril 2009 Paru dans N°321 - à la page 69

Les réseaux d'eau potable ne sont plus ce qu'ils étaient. Jadis simple assemblage de canalisations inertes, ils sont aujourd'hui sectorisés et truffés de capteurs, de prélocalisateurs à poste fixe, de postes locaux de télégestion qui permettent une surveillance en temps réel de leur fonctionnement. Le suivi des volumes livrés, des volumes consommés, des débits, des pressions, du niveau de chlore ou du niveau de bruit sont assurés par des outils toujours plus performants qui permettent d'optimiser les rendements.