Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2014 Paru dans N°372 - à la page 101

Le barrage d'Itaipu, « La pierre qui chante » dans la langue des Indiens Guaranis, ne fait pas partie des plus grands barrages du monde. Mais il abrite la seconde centrale électrique au monde en puissance installée et reste la première en quantité d'énergie produite, au coude à coude avec celle du barrage des Trois Gorges en Chine. En 2012, 20 turbines de 700 MW ont permis à la centrale d'Itaipu d'atteindre une production record de 98,29 millions de MWh contre 98,11 MWh pour les Trois-Gorges. La différence de débit entre les deux fleuves explique le fait que le niveau de production des deux centrales soit aussi proche.