Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2011 Paru dans N°346 - à la page 99

Des suivis de la qualité de l'eau ont été réalisés dans quatre centres de production d'eau potable situés dans les villes de Buslary, Rabinko, Oborniki et Podstolice en Pologne. La quantification de la biomasse active par ATPmètrie quantitative, à l'aide du kit Quench-Gone Aqueous', a permis de mettre en évidence des dérives microbiologiques liées aux traitements et aux réseaux de distribution d'eau potable. Ainsi, la quantification de la biomasse constitue un outil de terrain adapté pour une surveillance de la qualité de l'eau dans les systèmes de production et de distribution d'eau potable.