Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2001 Paru dans N°242 - à la page 45

Lorsque la quantité des effluents augmente, ou lorsque leur nature change, la station d'épuration existante peut ne pas toujours absorber ce surplus de pollution. Pour continuer à satisfaire aux normes de rejets, l'industriel, comme en pareil cas la collectivité locale, doit accroître son potentiel de traitement. Il dispose pour cela de plusieurs approches : l'optimisation des filières existantes de traitement, ou la construction d'une nouvelle usine. Le choix pour cette dernière option, outre les avantages techniques qu'il procure, peut être aussi l'occasion de replacer le process épuratoire au c'ur des activités du site. La Société MSD, basée au Puy en Velay, a opté pour ce dernier choix. Explications.