Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 1998 Paru dans N°213 - à la page 42

L'analyse écologique des boues activées est l'un des moyens de suivre le fonctionnement d'une station d'épuration. Parmi les organismes microscopiques formant la chaîne trophique, les protozoaires, facilement observables, sont considérés comme de bons indicateurs de l'état de santé des boues. L'impact des rejets vinicoles sur les groupes faunistiques de ciliés a été étudié sur station pilote en laboratoire. L'observation parallèle des espèces présentes et des performances de la station (indicateurs = DCO et teneur en nitrates en sortie) montre que des impacts non détectables par mesures physico-chimiques sont observés sur les espèces. Il semble de plus qu'une charge introduite en continu affecte moins les organismes épurateurs qu'une arrivée de rejets par à-coups.