Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 2010 Paru dans N°333 - à la page 83

La chloration des eaux de piscines publiques permet de garantir une bonne qualité microbiologique des eaux grâce au maintien d'une concentration résiduelle en chlore libre actif comprise entre 0,4 et 1,4 mg Cl2/l. Parallèlement à ses propriétés désinfectantes, le chlore réagit avec la pollution apportée par les baigneurs pour former des composés indésirables comme les chloramines, les trihalométhanes et d'autres sous-produits. Cette étude présente les concentrations moyennes de diverses familles de sous-produits qui ont été mesurées dans une cinquantaine d'échantillons d'eau de piscines et de spas.

Ianesco Chimie - ESIP Poitiers