Your browser does not support JavaScript!

30 janvier 2009 Paru dans N°318 - à la page 50

Il est usuel de lire que 30 % de l'eau distribuée disparaît dans les fuites. Par une politique de mise en place de comptages divisionnaires et d'installations de télésurveillance mises en oeuvre depuis plus de 20 ans ainsi que par une implication des délégataires dans les performances des réseaux, les collectivités distributrices d'eau potable du département d'Ille-et-Vilaine démontrent qu'il est possible de maintenir durablement des performances élevées des réseaux. Dans le contexte présenté, le rendement de 85 % et l'ILP de 1,25 m3/j/km obtenus depuis près de 20 ans, semblent toutefois les valeurs optimales qui nécessiteront, pour être maintenues, de veiller rigoureusement à la gestion du patrimoine des réseaux.