Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2009 Paru dans N°327 - à la page 89

Le phosphore est un indésirable sur le plan environnemental. Dans les eaux usées des industriels de l'agroalimentaire, les rejets de phosphore sont essentiellement liés à la nature des solutions nettoyantes à base d'acide phosphorique (ces dernières pourraient être à l'origine de 60 % du phosphore dans les effluents de certaines industries agroalimentaires). Les industriels ? laiteries, brasseurs, de la viande, du poisson, de la conserverie ou encore de la transformation des légumes ? doivent donc adapter leurs formulations pour le nettoyage de leurs installations. Deux alternatives s'offrent à eux : abattre les taux de phosphore de leurs effluents par des traitements physico-chimiques, mais cette alternative a pour conséquence une grande production de boues et des coûts supplémentaires ; ou supprimer le phosphore à la source en remplaçant l'acide phosphorique par une autre solution moins polluante? Mais celle-ci peut s'avérer moins efficace. Dans cette seconde optique, Arkema a récemment mis au point un acide de remplacement qui se distingue par son efficacité : Scaleva®. Ce nouvel acide, techniquement fiable, économiquement viable et respectueux de l'environnement, vise à aider les industriels de l'agroalimentaire dans leurs efforts de respect de l'environnement.