Your browser does not support JavaScript!

Réflexions sur l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques dans les pays en développement Quelles politiques publiques ? 2ème partie
Marc-Antoine Martin de ACADEMIE DE L'EAU 30 novembre 2017 Paru dans N°406 - à la page 75

Cet article est ciblé sur les pays en développement bien que nombre d’analyses proposées soient adaptées aux pays développés. Il questionne les définitions et caractéristiques de l’atténuation et surtout de l’adaptation aux changements climatiques concernant la vulnérabilité, la résilience et les relations entre atténuation et d’adaptation. Puis, il passe en revue quelques principes et conditions essentiels de l’adaptation en particulier la connaissance des situations locales. Il s’efforce d’expliciter les frontières des concepts d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques par rapport aux notions de développement, d’égalité des genres et de démographie, de lutte contre la dégradation des ressources naturelles et les pollutions, de pertes et dommages. Il dresse un état des coûts et financements multilatéraux et bilatéraux des liés à la lutte contre les changements climatiques particulièrement à la composante d’adaptation et donne un aperçu détaillé du Fonds d’adaptation. Il porte un focus sur l’action extérieure des collectivités territoriales française en matière de changements climatiques. Enfin il propose quelques éléments de politiques publiques en matière d’atténuation et d’adaptation en rapport avec l’innovation, la valorisation économique des biens communs et des actions d’adaptation, les risques de maladaptation, la participation des acteurs de la société civile, les enjeux de gouvernance à tous les niveaux.