Your browser does not support JavaScript!

Réduire la production de boues à la source

30 decembre 2010 Paru dans N°337 - à la page 39 ( mots)

Dopés par l'importance des coûts du traitement des boues résiduaires, les Procédés de Réduction de la Production de Boues (PRPB) permettant une réduction du volume des boues produites, non pas par évaporation de l'eau interstitielle, mais par oxydation de la matière organique se sont multipliés ces dernières années. Les taux de réduction obtenus qui s'échelonnent entre 30 et 80 % permettent d'envisager une intensification des recherches. D?ici là, la décision d'implanter un process de réduction de la production de boues doit prendre en compte les investissements nécessaires, les coûts d'exploitation ainsi que les coûts de traitement et d'élimination par voie conventionnelle. Le coût de la tonne de boue non produite peut ainsi être déterminé et comparé avec les coûts d'exploitation par voies traditionnelles.

Cet article est réservé aux abonnés, pour lire l'article en entier abonnez vous ou achetez le
Acheter cet article Voir les abonnements