Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2002 Paru dans N°256 - à la page 59

Ce travail s'intéresse à l'étude de la qualité physico-chimique des eaux superficielles de l'estuaire de l'Oued Oum er Rbia (OOR) soumises aux effets des rejets domestiques et industrielles du bassin Oum er Rbia et de la dynamique marégraphique. Plusieurs traceurs ont fait l'objet d'un suivi spatio-temporel au niveau de plusieurs points de prélèvements situés en amont et en aval des installations industrielles (usine agro-alimentaire, et usine du chromage des vitres, tanneries, etc.) et domestiques. Les premiers résultats obtenus témoignent d'une macropollution organique et minérale importante de l'estuaire, qui a modifié l'équilibre hydrochimique de toute la région. Cette situation est rendue encore plus difficile par le jeu des marées, et l'apport des eaux océaniques riches en éléments minéraux et nutritifs. La structure spatio-temporelle mise en évidence par une analyse multivariée (ACPN) rend compte de cette situation avec l'individualisation de deux systèmes : continental et marin.