Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2008 Paru dans N°312 - à la page 60

Le traitement d'effluents complexes tels que les lixiviats de centre de stockage nécessite de mettre en oeuvre le procédé d'osmose inverse afin de répondre aux normes de rejet strictes. Dans le cas de lixiviats stabilisés (peu biodégradables), ce procédé ne peut ni être couplé à un traitement biologique, ni être utilisé seul (perte de performances). Cet article présente un couplage de procédés innovant permettant le traitement de ces lixiviats. Il s'agit de mettre en oeuvre un pré-traitement à la chaux couplé à un procédé de filtration par tambour rotatif en amont de l'osmose inverse. L?ajout de chaux et la filtration sur tambour rotatif permettent d'éliminer une partie de la matière organique et minérale et ainsi de protéger l'étape d'osmose inverse. La problématique des concentrâts d'osmose inverse est également évoquée et une solution est proposée. Ce couplage de procédés se présente donc comme une alternative intéressante d'un point de vue technique et économique et a fait l'objet d'un dépôt de brevet du CEA (Commissariat à l'Énergie Atomique).