Your browser does not support JavaScript!

28 février 1996 Paru dans N°189 - à la page 43

Les bénéfices qu'apportent à l'humanité les produits phytosanitaires les rendent indispensables, mais de nombreuses substances présentent des dangers qui méritent d'être bien identifiés pour faire une évaluation lucide et responsable des risques encourus par les écosystèmes et la santé de l'homme. Cette démarche fondée sur la définition de dose journalière admissible (ou tolérable) permet de fixer des concentrations limites en résidus de chaque substance dans l'eau et le denrées alimentaires. Des procédés spécifiques permettent d'éliminer ces substances de l'eau. Si les procédés d'oxydation notamment radicalaire n'offrent pas la sécurité attendue, les procédés qui utilisent l'adsorption sur charbon actif et les membranes de filtration offrent des rendements qui garantissent une eau de qualité fiable.