Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 2002 Paru dans N°253 - à la page 57

Le bon fonctionnement des stations d'épuration est conditionné par le bon fonctionnement hydraulique des ouvrages qui les constituent. Ceci est particulièrement vrai pour les clarificateurs secondaires dont la fonction est de séparer par décantation la boue issue des bassins d'aération. Cette opération, très lente, nécessite un écoulement parfaitement laminaire à l'intérieur les clarificateurs secondaires. La conception hydraulique de ces procédés est donc essentielle et pourrait être dans bien des cas optimisée, de manière à pouvoir augmenter leur capacité de traitement notamment lors de l'augmentation brutale de la charge hydraulique qui survient par temps de pluie. Dans ce cadre, l'utilisation de la Mécanique des Fluides Numérique ou MFN permet de quantifier l'efficacité de la clarification en phase de conception ou de réhabilitation. Cet article présente des configurations qui sont validées par des mesures expérimentales et ensuite comparées en terme de hauteur de voile de boue. Ces outils de modélisations permettent une meilleure compréhension de l'efficacité des normes ATV.