Your browser does not support JavaScript!

29 novembre 2013 Paru dans N°366 - à la page 125

Un dispositif de traitement d'effluents agro-alimentaires par phytoépuration utilisant les bambous a été installé en 2010 chez un fabricant de boissons non alcoolisées. Le pilote à l'échelle industrielle a été exploité et suivi de manière à optimiser son fonctionnement et son dimensionnement et à valider ses performances épuratoires. L?effluent à traiter est chargé en matières organiques très biodégradables (de l'ordre de 3 000 +/- 700 mg/l en DCO et un ratio moyen DCO/DBO5 de 2). Les rendements épuratoires pour la DCO, la DBO5, les MES sont en moyenne de 90 %, 93 % et 84 % respectivement avant optimisation du traitement et 97 %, 97 %, 95 % après optimisation. La qualité de l'eau traitée après optimisation permet un rejet vers le milieu naturel.