Your browser does not support JavaScript!

Parapluie : un système gratuit d’aide au choix et à la conception des solutions de gestion des eaux pluviales à la parcelle
Bernard CHOCAT 30 janvier 2019 Paru dans N°418 - à la page 43

Parapluie est un logiciel dont la finalité principale est de favoriser le développement des solutions de gestion des eaux de pluie à la parcelle. Plus particulièrement destiné aux constructeurs, architectes, promoteurs, lotisseurs, ou paysagistes, il remplit deux fonctions complémentaires?: aider les utilisateurs à choisir la solution la mieux adaptée à la réglementation locale, au contexte et à leurs souhaits et les aider à dimensionner cette solution de façon optimale. A ces deux fonctions techniques est associée une importante fonction pédagogique rendue indispensable par la méconnaissance que les utilisateurs visés ont généralement du domaine.

La gestion durable des eaux pluviales urbaines est en train de devenir un enjeu majeur pour beaucoup d’agglomérations. La plupart des experts considèrent aujourd’hui qu’une telle gestion durable doit principalement éviter de concentrer les flux d’eau et de polluants. Chaque goutte d’eau doit donc être gérée au plus près de là où elle tombe et considérée comme une ressource et non comme un déchet. Ceci implique de travailler à l’échelle de la parcelle, c’est-à-dire sur de petites (voire toutes petites) opérations, souvent conduites par des opérateurs privés. Or si des outils de dimensionnement performants existent pour les grands projets, ceux-ci ne sont pas adaptés à des opérations de toute petite taille, conduite par des personnes ne disposant pas de moyens d’études, ni de compétences fortes dans le domaine.

Parapluie répond à ce manque. Il est particulièrement destiné aux constructeurs, architectes, promoteurs, lotisseurs, paysagistes, voire aux simples particuliers et remplit deux fonctions complémentaires :

  • Aider les utilisateurs à choisir la solution qui est la mieux adaptée à la fois à la réglementation locale, au contexte et à leurs souhaits ;
  • Permettre aux utilisateurs de dimensionner cette solution de façon optimale.
A ces deux fonctions techniques est associée une importante fonction pédagogique rendue indispensable par la méconnaissance que les utilisateurs visés ont généralement du domaine.
Parapluie a été développé par le laboratoire DEEP de l’INSA de Lyon et la société ALISON, sous la direction de Bernard Chocat et avec le soutien financier de la Direction de l’eau de Lyon Métropole. Il a bénéficié de la réflexion d’un groupe de travail constitué de chercheurs et de professionnels venant de bureaux d’étude, de collectivités locales et d’associations.

Parapluie repose sur plusieurs principes importants, dont certains sont particulièrement innovants :

  • Une typologie précise et construite des solutions possibles ;
  • Un système évolué et adaptable d’aide à la décision permettant de faire le tri parmi près de 200.000 solutions envisagées ;
  • Une méthode de dimensionnement reposant sur une approche éprouvée (la méthode des pluies), fortement complétée et améliorée ;
  • Une grande facilité d’utilisation et une priorité donnée à la dimension pédagogique ;
  • Un système de diffusion permettant une utilisation partout et par tous : Parapluie est disponible gratuitement sur internet et utilisable sans aucune contrainte ;
  • Un modèle économique original : les financements permettant de le maintenir et de continuer à le développer proviennent de l’abonnement des collectivités qui le souhaitent et de recettes publicitaires.

Typologie des solutions

Le développement de Parapluie a été l’occasion de construire une typologie raisonnée des solutions possibles (Chocat & Cherqui, 2018-1). Cette typologie repose sur la nature des ouvrages utilisés (différenciés en fonction de leur aspect et de leur mode de fonctionnement), sur leur localisation (bâtiment, autre espace aménagé ou surface de pleine terre), sur leur implantation (sur, sous ou dedans) et sur leur mode de vidange (à débit contrôlé, par infiltration ou à double vidange). Au total, 56 ouvrages différents sont pris en compte par Parapluie.

Chacun de ces ouvrages a fait l’objet d’une fiche descriptive accompagnée de photos de réalisation.

Au sens de Parapluie, une solution est constituée de 1, 2 ou 3 ouvrages connectés en série ou en parallèle, ce qui correspond à un peu plus de 180.000 solutions possibles.

Système d’aide à la décision

Du fait du très grand nombre de solutions possibles et prises en compte par le logiciel, il était indispensable d’intégrer dans Parapluie un système efficace d’aide à la décision permettant de faire le tri entre ces solutions. Ce système remplit 3 rôles :

Il élimine les solutions inadaptées (avec la possibilité d’expliciter les raisons qui ont conduit au rejet de la solution) ;

  • Il classe les solutions pertinentes en fonction de leur intérêt (le mode de gestion des critères est paramétrable et peut être adapté collectivité par collectivité) ;
  • Il fournit des éléments d’aide au choix aux utilisateurs (en particulier des profils multicritères) pour chaque solution (le choix final revenant toujours à l’utilisateur).

Méthode de dimensionnement

La méthode des pluies qui sert de base à Parapluie a été complètement reprise de façon à en faire un véritable outil de dimensionnement direct, ceci quel que soit le mode de vidange (Chocat & Cherqui, 2018-2). Par exemple, pour une noue d’infiltration, indiquer que l’on veut une durée en eau maximum de 24 heures en surface suffit pour obtenir une valeur initiale de toutes les dimensions de la noue (largeur, longueur et profondeur) ; modifier l’un des paramètres, par exemple la longueur (ce qui peut se faire graphiquement avec la souris sur un fond de plan ou une photo satellite) entraîne un recalcul direct de toutes les autres dimensions et conditions de fonctionnement.

Dimension pédagogique

Du fait du public visé, a priori non spécialiste des questions traitées, il était indispensable de réaliser un outil aussi simple d’utilisation que possible. Par ailleurs, concevoir une solution efficace n’est pas suffisant. Il faut également que les ouvrages soient correctement construits et maintenus.

Cet objectif est difficile à atteindre car il dépend fortement de la volonté et de la capacité de chaque usager.

Pour essayer d’avancer sur ce sujet, il nous a semblé que la seule solution possible consistait à développer une véritable culture de la gestion durable de l’eau auprès des personnes utilisant Parapluie.
Nous avons donc attaché une grande importance à la dimension pédagogique.
Au-delà des aides et des explications fournies par Parapluie, nous avons également développé les liens avec le site Méli-Mélo, démêlons les fils de l’eau. Ce site, par son approche ludique, nous paraît en effet capable d’intéresser le public le plus large.

Diffusion du logiciel

Il était également indispensable que Parapluie soit facilement disponible et utilisable par tous. Nous avons traduit cet impératif par deux règles : disponibilité sur internet et gratuité de l’utilisation. Si ces deux points sont nécessaires, ils ne sont cependant pas suffisants. Il est en plus indispensable que Parapluie soit connu du maximum d’utilisateurs potentiels. Pour ceci, nous avons fait le choix de nous appuyer sur les collectivités locales. Celles-ci sont en effet les plus directement intéressées par une gestion durable des eaux pluviales sur leur territoire. De plus elles sont au contact direct des personnes concernées, ne serait-ce qu’au moment de l’instruction des permis de construire, et donc susceptibles de les inciter à utiliser Parapluie.

Modèle économique

Il est bien évidemment nécessaire de trouver des ressources financières pour continuer à développer le logiciel. Du fait du principe de gratuité, celles-ci ne peuvent pas provenir des utilisateurs. Avec la société Alison, nous avons donc construit un modèle économique original qui repose sur deux catégories de ressources financières :
  • L’abonnement de collectivités au service Parapluie ;
  • La création d’un annuaire des fournisseurs de produits et de services dans le domaine.

Abonnement de collectivités au service Parapluie

Les collectivités ont la possibilité de s’abonner au service Parapluie. Cet abonnement leur permet de bénéficier de différents avantages, en particulier :
  • Pouvoir adapter les règles de choix et de dimensionnement des solutions à leur réglementation et à leurs préférences ;
  • Pouvoir enrichir Parapluie de données ou de documents spécifiques à leur territoire (coefficients de Montana, zonage pluvial, cartes de risque ou de perméabilité, fiches techniques, documents divers, …) ;
  • Pouvoir récupérer les données décrivant les projets envisagés sur leur territoire, sur le format qu’elles souhaitent, par exemple pour l’instruction des demandes de permis de construire ou celle des autorisations de branchement, ou encore pour se constituer une base de données des réalisations sur leur territoire ;
  • Pouvoir personnaliser le site à leur propre charte graphique pour le fondre dans leur communication.

Ces aménagements présentent par ailleurs deux autres avantages :

  • La collectivité étant partie-prenante dans l’utilisation de Parapluie, elle fera logiquement plus d’efforts pour promouvoir son usage sur son territoire ;
  • L’intégration de la réglementation et la fourniture de données locales (en particulier sur la pluviométrie) facilite encore plus l’utilisation de Parapluie par les personnes concernées.

Création d’un annuaire des fournisseurs de produits et de services dans le domaine

Les ressources proviennent également d’un site complémentaire au site Parapluie : https://www.techniques-alternatives.com.
Ce site contient un annuaire des fournisseurs de produits et services dans le domaine des techniques alternatives. Il présente, sous forme de fiches catégorisées, les produits et services diffusés par les professionnels.
L’intérêt de ce site pour la promotion des techniques alternatives va bien au-delà du simple aspect financier :
  • Il permet de mettre les professionnels directement en lien avec leurs clients potentiels et donc de favoriser la diffusion de leurs produits et, au bout du compte, il joue un rôle positif dans le développement du secteur économique ;
  • Il permet de faciliter la tâche des clients potentiels qui ne connaissent pas nécessairement les produits disponibles, ni les fournisseurs.

Retour d’expérience et conclusions

Le logiciel Parapluie n’est déployé que depuis le mois de septembre 2018. Seules 3 versions spécifiques ont pour le moment été réalisées qui concernent les agglomérations de Lyon, Grenoble et Roanne, et seule la version de Lyon est pour l’instant en utilisation courante. Il est donc beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions sur le rôle que cet outil va jouer pour le développement de l’utilisation des techniques alternatives. Malgré tout, nous observons une augmentation régulière du nombre hebdomadaire de projets traités. Par exemple, le nombre de projets qui arrivent à leur terme (c’est-à-dire à l’édition d’un document PDF récapitulatif) a été multiplié par cinq en deux mois pour atteindre 50 par semaine au début du mois de décembre.
Même si ces chiffres sont encore très faibles au regard du nombre d’opérations de construction, ils sont cependant très encourageants.