Your browser does not support JavaScript!

30 septembre 1999 Paru dans N°224 - à la page 93

Dans un contexte où le devenir des boues suscite toujours plus d'interrogations, l'oxydation par voie humide apparaît comme une nouvelle solution au délicat problème du traitement des boues. De quoi s'agit-il ? D?une combustion en milieu liquide, sans flamme? Ou, plus précisément, d'une oxydation de boues liquides à l'oxygène pur, sous pression et haute température. Dans ces conditions, les matières organiques sont minéralisées en gaz carbonique (CO2), le résidu solide final étant constitué de la seule matière minérale inerte. Des travaux de recherche et développement communs avec la société suisse Granit Technologies ont conduit à la mise au point d'un nouveau procédé adapté aux spécificités du traitement des boues d'épuration d'eaux résiduaires urbaines ou industrielles.