Your browser does not support JavaScript!

Oxydation avancée in situ du charbon actif : traitement des micropolluants, pesticides et matières organiques
Kader GAID de VEOLIA ENVIRONNEMENT 27 février 2019 Paru dans N°419 - à la page 83

L’objectif de cet article est de montrer l’impact d’une oxydation avancée par une transformation in situ de la surface du charbon actif. La capacité d’adsorption des charbons actifs augmente de manière significative après une oxydation avancée à l’aide d‘ozone. En effet, la création ou le renforcement des groupes fonctionnels contenant de l’oxygène sur la surface du charbon actif entraînent une augmentation de la capacité d’adsorption par la création de liaisons entre les substances organiques et ces groupes fonctionnels. De ce fait, on observe une nette amélioration des performances du charbon actif vis-à-vis des micropolluants organiques comme les pesticides, les résidus médicamenteux et substances organiques naturelles.