Your browser does not support JavaScript!

30 avril 2015 Paru dans N°381 - à la page 98

Dans les stations de traitement des déchets, le désencrage des emballages imprimés utilisant les solvants organiques ne sont ni écologiques ni sélectifs puisqu'ils entraînent également certains matériaux de l'emballage support de l'encre (monomères, polymères, additifs, etc.). La technique que nous avons consignée dans cette étude permet d'extraire l'encre de l'emballage de manière peu énergétique, sélective et « amie de l'environnement » : elle utilise l'eau de mer comme solvant d'extraction et s'intéresse aux paramètres climatiques naturels (température, salinité, luminosité, effet de la vague, abrasion par le vent et le sable, etc.) pour favoriser le désencrage. Ce procédé mentionné est simulé au laboratoire et a été optimisé pour un ensemble d'emballages imprimés employant une gamme d'encres distinctes. Les produits encrifères de lessivage obtenus par cette technique économique et écologique sont analysés par les méthodes spectrométriques et chromatographiques ce qui a permis d'identifier les composants colorants et certains éléments extractibles des encres d'impression relatifs aux emballages.