Your browser does not support JavaScript!

31 mai 2010 Paru dans N°332 - à la page 25

Pour être efficace, la lutte contre les nuisances odorantes doit s'inscrire dans le cadre d'une démarche méthodologique rigoureuse pour apporter une réponse globale à une problématique multiforme. Les techniques de traitement proprement dites sont connues et bien maîtrisées en termes de rendement sur les flux traités. Pourtant, les performances globales d'un site dépendent autant des performances de chaque dispositif épuratoire que de la bonne captation des différentes sources odorantes. La qualité de l'ingénierie joue donc un rôle essentiel : caractérisation, mesures, stratégies de confinement, traitements préventifs, curatifs' Tous ces paramètres doivent être intégrés dans une stratégie qui doit tendre à obtenir de bonnes performances sur les émissions d'odeurs en sortie de chaque filière de traitement, mais aussi de façon plus globale en limites de site.