Your browser does not support JavaScript!

30 octobre 2001 Paru dans N°245 - à la page 60

Cet article décrit l'utilisation faite des données de la mesure en continu installée sur le réseau d'assainissement eaux usées de la ville de Lorient. Après deux années de fonctionnement, les données enregistrées ont été reprises et analysées en vue de quantifier les eaux parasites par bassins versants. Les résultats montrent que le réseau lorientais se comporte assez bien puisqu'il recueille seulement 20% d'eaux parasites et qu'il existe des différences notables d'un quartier à l'autre, notamment pour les branchements non conformes dont la fréquence semble doubler dans les quartiers plus anciens. Ces résultats serviront à orienter les choix du maître d'ouvrage dans ses investissements futurs. Mots clés : collectivité, métrologie, réseau d'assainissement, mise en oeuvre, eaux parasites.