Your browser does not support JavaScript!

31 octobre 2014 Paru dans N°375 - à la page 13

Les résultats des essais pilotes obtenus montrent que la microaération peut être utilisée avec succès pour l'élimination de l'H2S dans le biogaz. Les essais ont montré des réductions de concentration en H2S de 60 à 90 % dans le biogaz pour des concentrations initiales allant de 5 000 à 10 000 ppm. La diminution était très rapide après démarrage de la microaération. Pendant les essais, le potentiel redox est resté stable autour de -300 mV et aucune trace d'oxygène n?a été détectée dans le biogaz. L?H2S semble être oxydé en soufre élémentaire et stocké dans les boues anaérobies.