Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 1997 Paru dans N°206 - à la page 42

Les turbidimètres industriels sont couramment utilisés pour le contrôle des procédés de traitement aussi bien de l'eau que des gaz. L'interprétation de l'intensité de la diffusion de la lumière en tant que concentration de matières en suspension fait intervenir un grand nombre de variables, telles que l'indice de réfraction des particules et leur granulométrie, l'angle de mesure et la longueur d'onde de la lumière utilisée. Des efforts ont donc été faits pour standardiser les conditions de mesure : d'abord par la définition de la suspension d'étalonnage, la formazine, et ensuite par l'établissement d'une norme européenne décrivant les caractéristiques techniques d'un turbidimètre standard. L'effet des différents facteurs est discuté et une méthode de mesure industrielle présentée, qui garantit des mesures stables à long terme sans ré-étalonnage. Elle met en ?uvre deux faisceaux alternants (mesure et référence) et élimine en même temps l'effet de la coloration du liquide et le salissement des fenêtres de la cellule de mesure.