Your browser does not support JavaScript!

31 octobre 2014 Paru dans N°375 - à la page 77

Les mesures d'acidité (pH) et de potentiel d'oxydo-réduction (redox) restent des paramètres clés des procédés, tant en eau potable qu'en eaux résiduaires ou industrielles. Progressivement, les technologies numériques gagnent du terrain et remplacent les capteurs analogiques : elles permettent d'augmenter notablement la durée de vie des capteurs, de réduire les pannes, de limiter la maintenance, tout en facilitant l'exploitation des mesures.