Your browser does not support JavaScript!

31 mars 2008 Paru dans N°310 - à la page 57

Depuis 2004, La réglementation impose aux exploitants de TAR(installation classée pour la protection de l'environnement ICPE) la mise en place d'un management du risque visant à limiter la prolifération des Legionella dans l'eau du circuit. La surveillance (à l'initiative de l'exploitant) représente un point essentiel de cette démarche ainsi que la prévention par le nettoyage de l'ensemble des installations et la désinfection de l'eau. L?ensemble du dispositif de prévention doit être contrôlé par une analyse périodique de la qualité microbiologique de l'eau avant sa dispersion. Cet article expose les exigences et présente des moyens de surveillance et de prévention permettant de réduire le risque ?Legionella? pour les populations humaines exposées aux aérosols des ICPE.

GL Biocontrol - DRIRE Languedoc-Roussillon - Odyssée Environnement