Your browser does not support JavaScript!

30 septembre 2010 Paru dans N°334 - à la page 90

La contamination des réseaux d'eau chaude sanitaire par des légionelles engendrant une pneumopathie aigüe ou légionellose représente un problème majeur de santé publique. Les procédés de désinfection physiques ou chimiques ont montré leurs limites et une efficacité transitoire. Dans ce cadre-là, la société RC-Lux a développé une technologie innovante de désinfection des eaux au point d'utilisation. Le procédé Behring? associe une cavitation hydrodynamique pour dissocier les agrégats bactériens présents dans l'eau et un traitement UV spécifique au débit intermittent. Des essais menés à l'échelle pilote, ont montré des taux d'abattement supérieurs à 5 unités log des concentrations en légionelles cultivables dans l'eau distribuée et ceci dès les premières gouttes. Ce nouveau dispositif de traitement terminal de l'eau est d'un intérêt majeur dans le cadre de la lutte contre le « risque légionelles » dont le contrôle s'est renforcé depuis l'arrêté du 1er février 2010.

CSTB - RC -Lux