Your browser does not support JavaScript!

30 avril 2012 Paru dans N°351 - à la page 106

Il est encore là, niché dans un écrin de verdure, majestueux mais désaffecté. « Il » c'est l'un des barrages les plus hauts du monde. S'il est connu, ce n'est pas pour l'énergie qu'il a produit - il n'a jamais été exploité - mais pour une immense tragédie qu'il a indirectement provoqué, il y a maintenant 50 ans.