Your browser does not support JavaScript!

30 septembre 2014 Paru dans N°374 - à la page 116

Le canal de la Baltique à la mer Blanche a été construit à marche forcée par quelque 300 000 prisonniers dans des conditions effroyables, au prix de dizaines de milliers de morts. Le creusement de ce canal, objet d'une propagande intense, marque l'entrée de l'univers concentrationnaire dans le système économique soviétique.