Your browser does not support JavaScript!

30 novembre 2009 Paru dans N°326 - à la page 101

Les résultats de l'essai comparatif sur l'unité de décarbonatation Gyrazur de Degrémont montrent des différences significatives de performances entre deux types de lait de chaux. Premièrement, une diminution du dosage de chaux de l'ordre de 27 % est observée (ramené sur la consommation du produit commercial). De plus, on observe un abattement plus important du TAC et du nickel avec le lait de chaux à haute réactivité. Finalement, la turbidité à la sortie du Gyrazur, qui était une problématique majeure avec le lait de chaux faible réactivité produit sur site, est réduite de quasiment 50 % ce qui permet une diminution du nombre de cycles de filtration de l'ordre de 25 %. Ce gain important sur la filtration permet une économie notable sur la consommation d'énergie, et la consommation réactifs de floculation et de filtration. De plus, la production de boues est également diminuée. Tous ces avantages du lait de chaux à haute réactivité sur les critères de performance de décarbonatation eau potable sont appréciables pour l'exploitant et le concepteur de la station. Dans cette étude, l'économie du lait de chaux à haute réactivité Akdolit® sur le poste chaux actuel est chiffrée à environ 44 %. Il a été également observé une meilleure stabilité du pH et des autres paramètres du réacteur Gyrazur.