Your browser does not support JavaScript!

30 juillet 1999 Paru dans N°223 - à la page 45

Construites depuis 1992, des stations d'épuration par Filtres Plantés de Roseaux (FPR) répondent aux besoins d'une trentaine de collectivités rurales et, à titre expérimental, de quelques fermes qui traitent ainsi les eaux de lavage de leur salle de traite. L'article présente les résultats acquis sur une station conçue pour 200 éq.hab., après 15 mois de fonctionnement, dont les taux de charges organique et hydraulique sont respectivement de 67 % et 115 %. Avec une emprise au sol globale de l'ordre de 2,2 m2/éq.hab., la station offre un effluent qui respecte sans difficulté les qualités suivantes : 90 mg/l de DCO, 30 mg/l de MES et presque 10 mg/l de N-NK. L'élimination du phosphore est normalement très faible. Une station expérimentale, recevant des eaux de lavage de salle de traite (DCO comprise entre 700 et 1 400 mg/l), implantée à la ferme fournit des résultats prometteurs qui seront très certainement améliorés par un accroissement des actuelles surfaces plantées. La filière FPR peut traiter directement des eaux usées brutes grâce aux règles d'alimentation par bâchées et d'alternance de plusieurs unités fonctionnant en parallèle. Ces règles conduisent au maintien des conditions aérobies et à la gestion du colmatage physique de surface, aidée par la présence de végétaux enracinés.